[ Extrait du film ] – Créer une culture durable grâce aux savoirs ancestraux et à la science moderne

Une culture qui n’a pas une agriculture pérenne ne peut pas survivre. Donc on est obligé de repenser à tout, de repenser toute la culture.

Repenser toute la culture ?! Vaste programme !

C’est pourtant ce qu’a fait Bill Mollison en prenant la forêt pour modèle. En s’inspirant du biomimétisme, autrement dit en imitant les modes de fonctionnement des écosystèmes, il a remis en cause les 10 000 ans d’histoire de l’agriculture : de ses débuts au néolithique en passant par la mécanisation à la fin du 19ème siècle jusqu’à l’agriculture industrielle intensive…

Mais il n’est pas reparti de zéro, bien au contraire ! Il a pris le meilleur des savoirs ancestraux et de la science moderne… Il s’est inspiré d’une trentaine de communautés pré-industrielles qui ont su vivre durablement et en harmonie avec leur environnement… Et il a associé l’éthique de ces peuples premiers à la compréhension scientifique moderne des écosystèmes…

Bill Mollison a théorisé cette synthèse de bon sens sous la forme d’un programme universel structuré par plusieurs grands principes…

Voir le film : AlloCiné // Les Séances // Organiser une projection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *